Comment empêcher son chien d’attaquer les poules ?

Vivre à la campagne ou dans une zone urbaine à proximité d’un poulailler avec son chien donne parfois lieu à des scènes improbables où Médor se transforme en véritable terminator de gallinacées. Pour éviter ce gênant et dangereux problème (car vous risquez des poursuites et votre animal peut se blesser), il est donc important de bien éduquer votre chien. Nos conseils.

Eviter le contact du chien avec les poules

Le chien chasse les poules par instinct de prédation. Heureusement, il est possible grâce à une bonne éducation de minimiser cet instinct et de le dresser pour que cela n’arrive pas ou plus. Le fait qu’il attaque les poules n’a rien à voir avec son appétit : bien choisir ses croquettes pour chien lui permettra donc d’être en bonne santé mais pas de moins chasser les gallinacées à proximité.

Une première chose à faire pour empêcher le chien d’attaquer est d’éviter qu’il entre en contact avec les poules. Ainsi, ne laissez pas votre toutou les approcher sans surveillance et dans un premier temps, rentrez-le la nuit. Si la clôture qui sépare les poules de votre jardin est basse, pensez également à mettre en place un grillage plus haut, d’au moins deux mètres.

De plus, prenez soin de toujours garder votre chien à l’intérieur lorsque vous fermez votre poulailler. En effet, à la vue du prédateur, ces dernières risquent de s’affoler et peuvent ainsi se mettre à courir ou à voler dans tous les sens. Or, si votre chien voit cette scène, il aura envie de les poursuivre et de les attraper, car c’est ce que lui dicte son instinct de chasse et de jeu.

Enfin, il est recommandé de faire faire à votre chien une longue promenade à un rythme soutenu avant de le mettre face à vos poules. En effet, s’il est fatigué et qu’il s’est bien dépensé, votre animal leur fera face plus tranquillement et n’aura pas forcément envie de les chasser.

Apprendre au chien à accepter les poules

Pour éviter que votre chien ne fasse un massacre dans l’abri des poules, vous pouvez lui apprendre à se tenir tranquille en leur présence. Pour cela, commencez par faire une longue marche pour le fatiguer puis approchez-vous doucement du poulailler.

Observez les réactions de votre chien lorsqu’il détecte la présence des poules. Vous devez le garder à vos côtés en tirant sur sa laisse en cas de besoin. S’il s’agite à la vue des gallinacées, donnez-lui l’ordre de s’assoir pour qu’il reste immobile à côté de vous. Si votre chien est plutôt calme, faites-le passer devant vous et observez-le. S’il ne montre pas de signe de prédation et qu’il se tourne à la recherche de votre approbation, donnez-lui une récompense.

Ensuite, commencez à vous déplacer lentement dans l’enclos des poules. Si votre chien recommence à s’agiter, donnez-lui l’ordre « pas bouger » à chaque fois que vous reculez et que vous vous arrêtez. Vous pouvez également lui donner l’ordre de se coucher et rester avec lui une bonne heure à observer calmement les poules. Le but étant ici de lui apprendre à bien se tenir en présence des gallinacées. S’il se comporte bien, donnez une récompense à votre chien.

Ce processus doit être répété plusieurs fois pour bien habituer votre animal à laisser les poules tranquilles. Une fois que ce sera acquis, vous pourrez alors sortir vos volailles du poulailler sans craindre les attaques de votre toutou.

Si malgré ces conseils votre chien continue de chasser les poules, prenez contact avec un éducateur canin qui pourra vous aider à corriger définitivement ce problème.